Articles, photos, gravures

Articles ❯ Nouvelles d'Autrefois ❯ Fabrique des Anglais, porte Saint-Martin.

Fabrique des Anglais, porte Saint-Martin.

AVIS

On demande un nombre considérable de bonnes Raccommodeuses de tulle, pour travailler dans la fabrique, ainsi que des jeunes femmes de tulles, pour travailler dans la fabrique, ainsi que des jeunes femmes et des jeunes filles, pour la broderie.

On se propose d’engager un nombre de jeunes filles, de 12 ans et au-dessus, pour trois ou cinq années ; leur gain augmentera chaque année. – On leur apprendra à raccommoder le tulle et à le broder. – On enseignera à faire du tulle sur les métiers, à celles dont on sera content.

Les parents des jeunes filles honnêtes et propres, peuvent s’adresser, à cet effet au bureau de la fabrique des Anglais, porte Saint-Martin, à Saint-Quentin.

Journal de Saint-Quentin. Janvier 1829

B.M. Fonds local.

Retour en haut