Articles, photos, gravures

Articles ❯ ❯ Concours pour la place de premier Chantre

CONCOURS

pour la place de premier Chantre dans

l’église royale et paroissiale

de Saint-Quentin

Avis

La place de 1er chantre de l’Eglise royale et paroissiale de Saint-Quentin, étant devenue vacante par le décès du titulaire, elle sera mise au concours, le mardi 11 mars 1845, à 2 heures de l’après-midi, dans le chœur de ladite Eglise, en présence de M. le Curé-Archidiacre et de Messieurs de la fabrique.

Pour être admis au concours, on devra posséder au moins les premières notions de la musique, et offrir une voix de basse taille, belle et bien timbrée. Il faudra, de plus, produire, si l’on n’est pas de la ville même, un certificat de bonnes vie et mœurs, délivré par M. le Curé de la paroisse que l’on a habitée en dernier lieu, pendant un an au moins, et légalisé par M. le Maire de la commune.

Le traitement est évalué de douze à treize cents francs.

Journal de Saint-Quentin. Février 1845.

Médiathèque de Saint-Quentin. Fonds local.

Retour en haut